la cabane de Mado

Publié le par reinette

Dans la cour du château

Va et vient la p'tite Mado

Tout le jour elle s’échine

A apaiser l’humeur assassine

Du blond chérubin

Qui toujours geint

 

 Au bord de la rivière

Je l’ai vue encore hier

Les deux pieds dans la flotte

Mado frotte et frotte

Serviettes et torchons

Pour de méchants patrons

 

Le soir dans le château endormi

Mado petite fourmi

Compte, compte son pécule

A la lumière de la lune

Elle rêve d’une cabane

Là-bas dans la savane

 

Un sac sur le dos

Partie ce tantôt

Mado s’échappe de la vie

De ce château vieux et gris

Elle va vers le soleil

Qui est déjà dans son œil

 

Si Mado berce aujourd’hui

C’est son mignon petit fils

Si Mado frotte toujours

C’est bien sur par amour

Mado vit heureuse dans sa cabane

Là-bas dans la savane

Publié dans poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Bonsoir Reinette...<br /> Trimer pour quelques piécettes...pour son amour de bambin...et partir loin...<br /> bonne soirée
Répondre
A
Bonjour. Très joli texte ! Que Mado est courageuse, et ce qu'elle aime son chérubin, prête à se briser l'échine pour qu'il soit bien... Et ce jour, même en France, nombre de femmes seules vivent ce "calvaire" pour deux euros six cents ! Bon week-end à toi. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Répondre