Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

né sous une mauvaise étoile

par reinette 7 Novembre 2008, 22:33 nouvelles

 
David est né sous une mauvaise étoile. C’est ce que répétait souvent sa grand-mère.

Elle lui avait d’ailleurs dédiée une chanson ou plutôt des paroles de son invention qu’elle lui serinait sur l’air de « au clair de la lune »

 

Par une nuit sans lune

S’amène cette face de lune

Le grand loup-garou

L’a cherché partout

A la fin de la nuit

Sa mère est partie

Dans le royaume de Dieu

Où elle est bien mieux

 

Ce n’est pas qu’elle ne l’aimait pas, sa grand-mère, mais la vie était si difficile qu’elle le voulait dur. Elle voulait l’armer pour faire face à cette dureté. Elle disait que dans ce bas monde, il n’y avait rien à espérer.

David l’aimait bien malgré tout. C’était sa seule famille. Elle avait pris soin de lui depuis qu’il était sur terre

 

David avait 10 ans quand sa grand-mère disparut.

Ce jour là était jour de grande lessive. Tôt levés tous les deux, ils avaient fait la tournée des grandes maisons pour ramasser le linge. Chacun poussait sa brouette.

A la rivière, elle choisissait la meilleure place. Elle arrivait toujours la première pour être sûre que la place ne serait pas déjà occupée.

Un peu de brume trainait encore sur l’eau à cause de l’heure matinale et le soleil timidement lançait ses premiers rayons.

Grand-mère houspillait David qui d’après elle lambinait.

Il aimait bien ces jours de lessive. Pendant que sa grand-mère frottait tapait rinçait et étendait,   il devait ramasser du bois, de l’herbe pour les lapins et bien sur pêcher et ces soirs là il y avait toujours du poisson au menu. Il était doué pour la pêche, même sa grand- mère le reconnaissait et pourtant Dieu seul sait si elle était avare de compliment.

 

Il était en quête de bois, quand il entendit un grondement qui s’amplifiait de plus en plus. Il regarda autour de lui, rien d’anormal.

Il hésita à rejoindre sa grand-mère. Il n’avait  pas envie de se faire traiter de fainéant. C’est ce qui arriverait, s’il revenait sans une quantité suffisante de bois et d’herbe.

Le bruit s’amplifiait encore et la terre se mit à trembler. Il eut peur et se mit à courir en direction de la rivière. Il avait l’impression d’être suivi. Un coup d’œil en arrière lui permit de voir que c’était la colline. Oui, la colline le suivait. Des cailloux, de la terre, des arbres, tout dégringolait et s’il ne se dépêchait pas la colline le rattraperait et il serait enfoui. Il prit ses jambes à son cou et déboucha sur une boucle où il aurait du voir la rivière. Estomaqué, il regarda autour de lui, la rivière avait disparu. A sa place, de la terre, des cailloux, des branches et tout un tas de choses qu’il ne put même pas identifier. Une pierre atterrit dans son dos et le fit tomber, en un instant il fut recouvert de gravats. Puis tout s’arrêta, le silence était aussi effrayant que le grondement qu’il avait entendu un peu avant. En jouant des mains et des pieds, il réussit à s’extirper. Son dos lui faisait mal, il avait la bouche pleine de terre et il devait sautiller car un de ses pieds était très douloureux. Où était sa grand-mère ? Il avançait sans savoir dans quelle direction, le paysage avait changé. L’endroit lui était inconnu. Il s’assit sur une roche et se mit à pleurer. De ses yeux coulaient de grosses larmes qu’il n’essuyait même pas. Il resta là un moment. Quand il n’eut plus de larmes à verser il essaya de se représenter le paysage d’avant et cru trouver la bonne direction. Il s’en alla clopin-clopant sur cette terre dévastée qui avait avalé la rivière.

 

Il fut retrouvé tard le soir par les sauveteurs qui sillonnaient l’endroit à la recherche de rescapés.il n’eut plus jamais de nouvelles de sa grand-mère. On le plaçât dans un foyer où il grandit, enfant anonyme parmi  d’autres anonymes.

 

 

 

commentaires

yannBBlues 14/11/2008 10:48

Bonjour Reinette...
Un sujet qui prête à réfléchir...la chance,en avoir ou pas...et à quel moment?...Il y avait un bluesman...Albert King,que certaines mauvaises langues surnommaient le "gaucher maudit" et un des ses plus grands succès s'appelait "born under a bad sign"....
bonne journée

Calamity Jane 09/11/2008 14:06

Van Gogh?

marlou 08/11/2008 05:34

Que c'est bien raconté, je retenais mon souffle

Haut de page