Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'écriture ludique avec les mots de kildar

par reinette 26 Novembre 2008, 11:59 poésies

 je regrette ton absence

 

 

Je regrette ton absence

Grande est ma souffrance

Je comprends que ma déchéance

Et mes extravagances

T’ont volontiers fait faire l’expérience

D’un désamour

Indifféremment, avec lui ou lui

Sans même chercher l’exceptionnel

Je partais décomposée.

C’était un novembre gris et moche

Dans les bois les loups égorgeaient les agneaux

Comment garder encore le sourire

Toi tu jubilais, tu ne voyais rien

Tu n’entendais pas les voix lamentables

Des petits abandonnés ;

Tu me croyais formidable

Alors que je simulais

Mon courroux grandissait

Nous n’étions plus sur la même longueur d’onde

Je me croyais persuasive

En fait je n’avais pas le pouvoir de changer les choses

Malgré ta joie exacerbée et tes regards lancinants

L’alchimie ne prenait plus entre nous

La vie communautaire n’avait plus de raison d’être

Nous enchaînions les disputes

En tourbillons de mots dévastateurs.

Je regrette ton absence

Et grande est ma souffrance.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Joseph 27/11/2008 09:19

C'est assez triste, mais c'est surtout émouvant. Bravo Reinette !

Joseph 27/11/2008 09:19

C'est assez triste, mais c'est surtout émouvant. Bravo Reinette !

Joséphine 27/11/2008 04:32

Qu'es-ce que c'est les mots de Kildar ?

Sinon, c'est un très beau poème, sur l'absence...

Amicalement,

Joséphine.

auryne 26/11/2008 20:20

Bonjour Reinette,
trés joli poème, surtout avec ces mots remplis d'émotions.

Haut de page