ultime prière

Publié le par reinette

 


oublier la vie qui m'a été donnée,

pouvoir la reprendre paraît sensé.

mon corps devenu inerte ,

je ne peux que perdre .

en moi, rien que l'horreur.


oublier cette vie de leurre,

de chagrin et de peur.

me laisser aller dans un cri ,

qui pour être déchirant

n'en serait pas moins délivrant .


rester sur ma couche,

ne plus ouvrir la bouche

qui ne sait plus que hurler.

dormir sans plus me relever.

oublier à jamais.


perdre la mémoire

ne paraît pas déboire.

renaître, à mes yeux

serait encore mieux.

ne plus voir et ne plus savoir.


Dieu, toi qui es miséricorde

à ton enfant accorde

d'oublier sa souffrance ,

sinon l'oubli, la délivrance .

Dieu ,entend ma prière












Publié dans poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Tel le gout de l'amertume quand l'existence est trop pénible, il ne reste dans la chair que des parfums de lassitude...
Répondre
R
Que de tristesse dans ce texte !!!<br /> il est drolement joli et bien écrit.
Répondre
L
Mais que peut justifier un tel texte ? beau au demeurant mais il me glace.<br /> Brrrrrrrrrr
Répondre
B
Tes mots toujours aussi justes, forts, poignants pour décrire ce qui se ressent mais qui s'explique difficilement......tu arrives, par ton écriture à nous le faire passer dans tout le corps.<br /> Bises
Répondre
A
Oui, il a entendu ta prière, la preuve en est nous sommes nombreux à venir te voir...<br /> Allez courage Reinette<br /> <br /> bise
Répondre