Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

l'inconnue du café Solferino

par reinette 1 Mai 2009, 14:07 nouvelles

 pour le jeu d'écriture d'Azacamopol http://azacamopol.over-blog.com/
j'ai eu la photo -sujet du texte


Elle m’a donnée rendez-vous à la terrasse du café Solferino.

Elle disait s’appeler Catherine et être ma demi-sœur.

Cette nouvelle inattendue m’a rendue perplexe et m’a décidée à accepter de la voir.

Ni ma mère, ni mon père ne m’ont parlé d’une quelconque sœur. Ils sont morts tous les deux et ne peuvent plus me renseigner. Je n’ai pas d’autre alternative que d’accepter de la voir et d’entendre son histoire.

Arrivée à l’avance, je me suis installée au café d’en face pour me faire une idée avant de la rencontrer.

 

Elle est descendue d’une limousine avec chauffeur, je me suis dit que c’était elle  puisqu’il n’y avait pas d’autre femme, est allée un moment au bar, puis elle s’est installée à une table en terrasse.

De son petit sac, elle a sorti un paquet de cigarettes, l’a tapoté un peu puis sans même en prendre une l’a rangé.

Le garçon lui a apporté un verre.

Vêtue d’un tailleur foncé, sa veste était ouverte sur un chemisier clair. Un collier de perles retombait sur sa poitrine

De là où j’étais elle me paraissait jeune et jolie. Les cheveux coupés au carré lui allaient très bien.

Elle jouait avec le verre qu’elle avait commandé et qu’elle n’avait pas porté une seule fois à ses lèvres.

A quoi pouvait-elle penser ?

A moi sûrement puisqu’elle m’attendait.

J’essayais de lui trouver un air de famille, mais j’étais trop loin.

Le café était presque vide, elle était seule en terrasse.

 

J’ai hésité à la rejoindre. Cependant si je voulais lever le voile sur ce mystère il me fallait la rencontrer.

Réunissant mon courage, je me suis dirigée vers elle lorsqu’une autre jeune femme est arrivée en courant et en m’appelant par mon prénom. Une jeune femme que je ne connaissais pas mais qui semblait me connaître.

Nous nous sommes installées à une table pas très loin de l’inconnue et là j’ai pu voir qu’elle pleurait.

J’aurais voulu lui parler, savoir ce qui la rendait si triste.

Elle ne voyait personne et s’isolait de plus en plus dans son chagrin.

 

Longtemps, elle est restée là.

Attendait-elle quelqu’un ?

Personne n’est venu la rejoindre

Elle était toujours là à faire tourner son verre dans ses mains quand nous sommes parties.

 

 

 

 

 

commentaires

Lilounette 04/05/2009 14:23

Je n'imaginais pas la fin comme çà, c'est l'art de tes récits que l'on poursuit pour arriver jusqu'au bout ..tu es courageuse pour écrire autant, on sent une réelle aptitude en toi , c'est merveille.

Mélusine le fée 03/05/2009 21:51

Bonsoir Reinette,
Merci pour votre visite et je viens à mon tour découvrir votre univers...
Elle est jolie cette dame attendant là, assise on a envie qu'elle prenne vie...
Très jolie plume accompagnant cette photo...
Merci pour ce partage...
A bientôt

dominique d 03/05/2009 09:16

cette nouvelle m'a littéralement transportée ! j'aime ces incertitudes, ces personnages qui se croisent, cette ambiance... et une histoire bâtie autour d'une sculpture ne peut que me séduire !

Terlicoton 03/05/2009 07:37

Ce texte me touche beaucoup car j'ai vécu quelque chose d'a peu près similaire sauf que j'attendais mon fiancé
Bisous
Béa

tony87000 02/05/2009 21:26

bises du soir !
je t'invite à voir mon dernier écrit pour isabelle et en même temps te faire découvrir une de ses dernières chansons .
bonne soirée à toi
amitiés
tony

Haut de page