Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

lis plutôt dans mes yeux

par reinette 25 Juillet 2009, 09:30 poésies



N’écoute pas ce que je dis

Lis plutôt dans mes yeux

Je ne sais pas dire « j’ai mal »

Je n’en ai jamais eu le droit

 

Toutes ces années

A faire semblant

A dire ça va

Même si je suis  au plus mal

C’est la réponse automatique

Que déclenche la question

Que pose tout un chacun

Sans  vouloir savoir le vrai

 

N’écoute pas ce que je dis

Lis plutôt dans mes yeux

Je ne sais pas dire « j’ai mal »

Je n’en ai jamais eu le droit

 

Le sourire que tu me vois

Est indélébile

Je me le suis fabriqué

Pour leur bonne conscience

Il n’indique en rien

L’état dans lequel je suis

A toi je peux le dire

Je te sens différent

 

N’écoute pas ce que je dis

Lis plutôt dans mes yeux

Tu y verras la vraie couleur du ciel

Celui qu’ensemble nous voyons



 

commentaires

Or 28/07/2009 12:57

Oui je suis comme ça aussi souvent... ça va toujours, mais quand on me connait bien on sait tout de suite si ça ne va pas, rien qu'à mon regard...
Le regard parle souvent bien mieux que les mots !

Zip de Zoup 28/07/2009 08:06

C'est vrai, c'est beau cette pensée, Bataillou, et on ne cherche pas bien loin par paresse, indifférence, facilité... souvent, légèreté... regardes dans mes yeux, même si je fais semblant... Mais à quoi bon dire quand on va mal, on est souvent incompris ou alors pourquoi faire de la peine, beaucoup de raisons pour faire semblant ! Et aussi, quelquefois éviter de s'entendre dire des maladresses...
Bonne journée à toi

aimela 27/07/2009 20:31

Très beau poème, c'est vrai que l'on se contente de ça va mais au fond, il y a tellement de détresses tues

Merci de tes passages et de tes commentaires sur mon blog

mamalilou 27/07/2009 12:26

ouah un vrai bonheur de te lire
gros bisou céleste
que ta journée soit belle

Enriqueta 27/07/2009 09:33

Je ne demande jamais "ça va" à quelqu'un si je n'ai pas du temps et de l'énergie à consacrer à la réponse qu'on risque de me faire depuis qu'une collègue, répondant à ma question, m'a annoncé que son cancer en rémission s'était généralisé.

Haut de page