désoeuvrement

Publié le par reinette

pour l'atelier d'écriture d'Anouk défi n°3 link

 

Elle éparpillait nerveusement

Des jonchets d’ivoire

Qu’elle réunissait ensuite de ses doigts maigres,

Plus habitués au fume cigare

Qu’à ces petits bâtonnets précieux,

Et les glissait un à un dans la bouteille de vinaigre

Oubliée sur la table.

Se vengeant ainsi de sa mère

Qui lui refusait la soirée

Sur cette jonque

Arrivée ce matin,

Où devaient se retrouver ses amis.

Amoureusement, elle caressait l’idée

De passer outre son interdiction.

Publié dans poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> prenant cette petite histoire on aimerait connaître sa vie que l'on devine<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> hello reinette, pas facile à caser ses mots,mais le résultat est superbe.<br /> Mes liens amis qui ont choisi la pub sponsorisée,je clic d'office.<br /> Es tu au courant du système ,aucune obligation mais ceta te permet d'améliorer nettement les modestes gains<br /> amitiés et bisous.<br /> Sur mon blog ,j'ai deux posts expliquant le principe<br /> <br /> <br />
Répondre
:
<br /> Merci de ta visite.<br /> Bon jeudi ! Bisoux.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Le don de ta plume avec des mots impossibles pour moi à insérer dans un texte<br /> J'espère que tu vas bien, à bientôt j'espère<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Pas si simple, le jeu de jonchets! Jolie réalisation.<br /> <br /> <br />
Répondre