elle prend la décision de le quitter

Publié le par reinette

la photo du coup de coeur de Loona m'a inspiré ce texte pour la communauté "entre nous"


150x100-ct-ffffff.png

 

Un baiser rapide qui l’a à peine effleuré, puis ,à grands pas pressés ,il a quitté l’appartement.

Assise au bord du lit, tournée vers la fenêtre, le drap cachant son corps qui frissonne, elle écoute résonner ses pas dans l’escalier.

Déjà la semaine dernière il n’avait pas pu rester et cette fois encore.

Que se passe-t-il ? Pourquoi est-il si pressé ?

Il élude ses questions, lui dit de ne pas s’en faire que c’est son travail qui le préoccupe.

Alors pourquoi a-t-elle du mal à le croire?

 

Elle se sent triste et fatiguée.

Voilà deux ans qu’ils se sont rencontrés. Deux ans qu’elle se contente de ces cinq à sept qui ne la satisfont même pas.

Jamais de dimanche ensemble. Une séance de cinéma de temps en temps un resto parfois  et beaucoup de promesses non tenues.

Qu’espérait-elle d’un homme marié ? Jamais il ne quitterait sa femme.

Une larme glisse sur sa joue satinée et va se perdre dans les plis du drap.

 

Lentement elle se lève gagne la salle de bain.  D’un geste rageur fait tomber le rasoir et la brosse à dents qu’il n’a même pas pris la peine de ranger et se fait couler un bain bien chaud.

L’eau chaude lui fait du bien.  

Elle ferme les yeux et rêve à une vie merveilleuse. Une vie où les cinq à sept n’existeraient pas pour elle, une vie où il serait toujours là, une vie au grand jour.

 

Tout à coup elle prend la décision de le quitter. Elle comprend que l’amour quelle croit vivre n’en est pas un.

Elle sort de son bain, s’habille de son tailleur clair, l’agrémente de la broche reçue en cadeau, puis non, l’enlève, la glisse dans le tiroir du chevet,  elle n’emportera rien de lui, rien qui risque de la ramener en arrière.

Il lui faut faire table rase et recommencer sa vie là où elle l’avait laissée.

Un dernier coup d’œil sur le lit défait lui serre un peu le cœur mais elle reste stoïque. Dans le miroir de l’entrée elle arrange une mèche, se remet un peu de rouge et lentement descend l’escalier.

Dehors, elle ne se retourne pas malgré l’envie qui la tenaille.

Jamais plus elle ne reviendra

Publié dans nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
<br /> <br /> Merci pour cetteémouvante  histoire qui a failli m'arriver<br /> <br /> <br /> (mais moi je ne veux pas être l"amante" d'un homme marié, c'est trop compliqué :)<br /> <br /> <br /> Bonne journée Reinette<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Une bien triste histoire.... si joliment contée...<br /> <br /> <br /> Ton texte me touche beaucoup<br /> <br /> <br /> à bientôt<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> <br /> Bonsoir Reinette<br /> <br /> <br /> Que c'est difficile de trouver le bonheur en amour<br /> <br /> <br /> Bele participationau coup de coeur de Loona<br /> <br /> <br /> Bonne soirée Reinette<br /> <br /> <br /> Tony Yves<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Un très bel écrit. Combien sont-elles dans cette situation ? Difficile de faire le choix de partir sans se retourner même si c'est la seule issue en fin de compte. Douce journée. Bises.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> furtivement l'amour sans va<br /> <br /> <br /> les mots pedent leurs couleurs<br /> <br /> <br /> et les larmes de l'aurore<br /> <br /> <br /> ressemblent au givre qui luit dans les branches dénudés<br /> <br /> <br /> d'un hier  délaissé<br /> <br /> <br /> amicalement Sirène<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre