l'armure

Publié le par reinette

 

k2778105.jpg 

 

Cette aventure qui perdure,

Est-ce de bon augure ?

Puis-je ôter mon armure

Et croire à ce que tu me murmures ?

 

L’azur de tes yeux cautérise ma brûlure

Et peu à peu, mon âme, capture.

Accrochée à ta mâture

J’oublie la censure.

 

Tes mots tout en diaprures

Achèvent la cassure

De mon austère bure.

Apparaît, la nouvelle créature.

 

Sous la chaude fourrure

De l’amour pur,

S’efface la flétrissure

De l’ancienne blessure.

 

Ce devait être une aventure.

Je lui en avais donné l’allure.

Alors, je t’en conjure,

Pour le cas où, fais-moi une nouvelle armure.

 

Publié dans poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> La guerrière repentie que je suis apprécie énormément.<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> Encore de jolis mots ...que dire , je suis toujours épatée ..<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Bonne soirée<br /> + JCP pour je clik pub<br /> bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> Je suis passée et j'ai lu tes articles. Je suis mdr avec l'histoire des cabinets... bisous de tout coeur et bonnes fêtes<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Joyeux-Noel6.gif<br /> <br /> <br />
Répondre