Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

promenade matinale

par reinette 8 Juin 2010, 05:32 poésies

 

 

CIMG1380-copie-1.JPGJ’ouvre la porte sur la naissance du jour

Le soleil attend encore que la lune s’en aille

Les poules obéissant à l’injonction du coq

Caquettent en réponse à son cocorico

Au loin résonne six coups au clocher de l’Eglise

Que le silence me permet d’entendre

J’enfile mon vieil imperméable

Qui me fait ressembler à un épouvantail

Et j’emprunte la sente qui mène droit au canal.

 

L’eau dort encore

Je n’observe aucun friselis

Une forte odeur de vase

Etend sa chape jusque sur la forêt

Sur la berge, un héron cendré

Outré de ma présence

S’envole et va se percher sur l’arbre le plus haut

Je l’admire un instant  constate qu’il me nargue

Un banc de petits poissons brouillent les reflets

Un bruit insolite me parvient

Un ouvrier sur son vieux vélo longe lui aussi le canal

Sûrement un raccourci pour gagner l’usine

Un petit salut silencieux et il me dépasse.

Plouf, le premier canard se jette à l’eau

Suivi de deux autres

Formant un V, ils se laissent glisser

Et l’eau commence à vivre.

J’ai l’impression de l’entendre respirer

Sans savoir exactement quand cela a commencé

J’entends tous les bruits de la nature qui se réveille

Les oiseaux à leurs prières chantent délicieusement

Le petit vent qui subrepticement s’est levé

Joue une sérénade dans les jeunes feuilles

Le saule se penchant  dangereusement

Baigne ses branches en les balançant

De dessous sortent

Toute une famille de canards

Les petits sont adorables et obéissants

Dans le sillage de leur mère

Ils se mettent en route

J’imagine qu’elle les mène à l’école.

Deux cygnes se joignent à eux un moment

Puis font demi-tour et regagnent la berge

Où ils commencent une toilette méticuleuse

Un chien déboule d’un sentier 

surpris Il aboie férocement

Son maître le rattrape et ils s’en vont plus loin

 

Le jour s’est levé

Le soleil fait miroiter l’eau

Et les bruits s’amplifient

Le canal bruisse de la vie du village

Il est temps pour moi de rentrer

Les mains dans les poches

Je regagne la maison d’un bon pas.

Une odeur de café et de pain grillé

Vient à ma rencontre

J’accroche mon vieil imper à sa place et gagne la cuisine

commentaires

mamylilou 10/06/2010 08:25


J'ai suivi ton chemin jusqu'à ta porte, je sens une bonne odeur qui me poursuit quand tu l'ouvres : récit simple et bien conté, parfois je me dis que je suis bien ' tarte' 'avec mes mots ..bises
Reinette (es-tu là cet après-midi?)


Léopoldine 09/06/2010 16:18


Quelle charmante rencontre en ce début de journée. Beaucoup de grâce et de simplicité dans ce joli moment que tu décris d'une façon fort poétique !

Bises et bonne journée, Léo


Jean 09/06/2010 16:14


Bonjour
aujourd'hui ceux sont les nuages et la pluie...
qui font miroiter l'eau....
amitiés
Jean


enriqueta 09/06/2010 14:48


Merci d'avoir répondu au sondage sur les commentaires. Les résultats sont publiés et déjà un autre sondage t'attends. A bientôt.


Solange 09/06/2010 14:28


Une belle ballade pour commencer la journée, c'est un très beau texte qui porte à la rêverie.


Haut de page