Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un jour là-bas (2)

par reinette 8 Mars 2011, 17:04 nouvelles

Texte écrit sur une photo proposée par la petite fabrique d'écriture

 blog d'Azacamopol

 

première partie ici

 110228 Laure Chateauneuf-Galaure1C-copie-1

Mon père entra dans l’appartement, à l’aise comme s’il était chez lui.

Il s’arrêta net en me voyant.

Grande fut ma surprise, car si je savais que mon père avait une autre famille, je ne la connaissais pas.

que le hasard me menât justement dans la famille de mon père, cela me parraissait irréel

 

Mon père je ne le voyais qu’une fois dans l’année, pour les vacances d’été. Nous passions une quinzaine de jours ensemble pour des vacances idylliques dont il choisissait toujours la destination, puis il disparaissait de ma vie.

La grand-mère avait l’air de jubiler contrairement à Evelyne qui, elle, ne comprenait rien. Encore plus perdue que moi, elle attendait, sans aucune réaction, que la situation s’éclaircisse.

 

C’était mal  connaître cet homme

Il n’expliqua rien, renvoya Evelyne dans sa chambre et me prenant par le bras, il descendit l’escalier avec moi. Une fois dans la rue il m’expédia chez moi sans rien demander ni expliquer.

 

J’attendais pour traverser la rue, lorsque je vis Evelyne arriver toute essoufflée d’avoir couru pour me rattraper.

-Je voudrais comprendre dit-elle.

Je le voulais, moi aussi, comprendre.

Tout ce que j’ai pu lui dire, c’est que l’homme qui semblait être son père était aussi le mien.

J’espérais que ma mère me donnerait des explications. Je lui promis que lorsque je saurais tout, je viendrais la voir et tout lui raconter.

J’avais hâte de rentrer.

 

 Le mari de ma mère, ingénieur de son état, avait été muté à Neverland et c’est la raison pour laquelle nous sommes venus dans cette ville dont je ne soupçonnais même pas l’existence.

Je sillonnais la ville en long et en large pendant que j’avais encore le temps avant la reprise des cours. C’est ainsi que je me suis retrouvée dans cette rue sans savoir que ma vie allait être bouleversée

 

Ma mère, inquiète de mon retard, m’attendait, faisant les cents pas  de la porte à la rue.

J’attaquai tout de suite le sujet en lui disant que j’avais vu mon père.

Elle ne comprenait pas.

Comment avais-je pu voir mon père ? Est-ce donc ici qu’il vivait ? et comment avais-je pu le savoir puisqu’elle-même n’avait jamais su où il vivait.

C’était toujours lui qui prenait contact. C’était sa façon de s’assurer que jamais je ne ferais irruption dans son autre vie

-Si tu me racontais tout ce qui me concerne, maman ? Tu ne crois pas qu’il est temps.

Me prenant par la main, elle m’entraîna dans le salon, s'installa confortablement et moi comme d’habitude je m’installai à ses pieds et la tête sur ses genoux j’attendis. j'étais encore la petite fille de ma maman. je n'imaginais pas que cette vérité allait bouleverser ma vie et qu'il me faudrait faire face à la plus grande tromperie de tous les temps


Au bout d’un long silence elle commença à raconter.

Elle commença par « il était une fois » comme les histoires qu’elle me racontait souvent et me raconte encore quand j’ai du mal à m’endormir.

 

il était une fois.....

 

 

A SUIVRE...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Armide+Pistol 10/03/2011 13:05



Une histoire énorme, mais tristement banale



Douar_Nevez 10/03/2011 13:03



Coquine....il était une fois.... j'attends la suite avec impatience.


Bisous Reinette et bon jeudi.



valdy 10/03/2011 09:18



Eh bien, la voilà, la suite du roman ....


A bientôt


Valdy



stellamaris 09/03/2011 22:43



J'aime énormément cette nouvelle, dont les deux épisodes déjà publiés annoncent peut-être une histoire de plus grande ampleur ... Un roman, peut-être ? Bises !



Marieluce 09/03/2011 21:08



Il était une fois une histoire d'amour ... Vite, la suite !!!



Haut de page