un repas à la ferme

Publié le par reinette

 

pour le tankadix-juin de Carambaolé

les mots en rouge sont les mots imposés

S73F4625.JPG

Rosette, absorbée à mâcher lentement à cause de sa digestion difficile, ne voit pas  Justin qui dévore.

Il avale, avale de plus en plus vite, sa part et s’apprête à croquer aussi celle de Rosette.

Entre leurs pattes, au risque de se faire écraser, les poulettes becquettent les miettes de leur collation de la veille

Le cheval, ne broutant plus, part au galop pour son tour de surveillance.

Où donc sont les moutons qui sont sensés paître le long de la voie du chemin de fer?

Médor, qui finit de ronger son dernier os, ne s’en préoccupe guère

Un long hennissement lui fait lever la tête. Il s’affole d’avoir perdu son troupeau.

La truffe au sol, il court droit au ruisseau et récupère les moutons qui se désaltérent dans le filet d’eau interdit

Mordant leurs jarrets il les oblige à regagner le pré

Une fois tout le monde rassemblé, il reprend son os et se lime les dents

Cheval, lui, regagne son box, il a fini sa journée.

Rosette n’a pas assez mangé, elle couine furieusement contre Justin qui lui a mangé sa ration.

aucun d'eux n'a remarqué, sauf peut-être cheval, car je lui trouve un regard triste, que de temps en temps, un de leur camarade disparaît.

dans le camping d'à côté, les rires et les chants vont bon train autour des barbecues qui fument presque en permanence et dégagent une odeur alléchante.


Publié dans contes animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> <br /> Je suis admirative devant ton imagination débordante, quel régal, enfin pas pour Rosette elle est rop lente ! Merci et gros bisous<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bien joué !!!!!!!!!!!!!<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Bisous et $$$$<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Des séquences de vie campagnarde très réussies. même la proximité des campeurs semble bienvenue<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> <br /> Bravo, Reinette, on est à la ferme mais on partage la vie des animaux de l'intérieur. On y vit leur quotidien, leurs impressions, les rôles de chacun et, oui, il y a l'inquiétude de la fin, les<br /> bêtes ne sont pas bêtes. Bises !<br /> <br /> <br />   <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Bonsoir reinnette,<br /> <br /> <br /> Tous ces mots s'associent parfaitemet bien avec ton écrit. Mes beaux-parents se sont occupés d'élever des cochons durant de nombreuses années et tous ces moments où je me souviens d'être rentrée<br /> dans leurs boxs afin de leur donner la pitance quotidienne pour les alimenter. Je n'ai pas oublié l'odeur qui s'imprégnait dans mes cheveux et qui ne me dérangeait aucunement. Une bonne douche<br /> s'imposait dans la soirée c'est certain. J'aime beaucoup me retrouver à la ferme, un endroit paisible où je suis en contact avec la nature. Bisous et douce soirée. Corinne.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre