Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un verre ça va, trop, bonjour les dégâts

par reinette 27 Juillet 2011, 11:07 poésies

 

Elle s’arrête devant le petit café

Met la main sur la poignée de la porte

Sur le visage un petit sourire fatigué

Effleure son porte-bonheur, un petit bout de corde

Et entre malgré elle

 

Alors que sur le boulevard, reste le frais du matin

A l’intérieur règne une chaleur bourrue

Tout au fond  elle découvre l’Augustin

Tripotant comme d’habitude sa verrue

De ses yeux naissent des cascatelles

 

A travers ses larmes et la grosse fumée

Maladroitement, elle se dirige vers lui

Il y a foule, c’est jour de marché

Beaucoup mange leur « manger de midi »

Pour arrêter leurs regards, elle revêt son air solennel

 

L’atmosphère inhabituelle fait se retourner Augustin

Il ne la voit pas tout de suite

Le temps de se frotter les yeux pour disperser les diablotins

Réalise son inconduite

Tant bien que mal récupère sa cervelle

 

De son gros doigt gercé

Essuie les rivières de ses yeux

Aucunement gêné

Par les sourires des bouseux

Et dans le creux de l’oreille lui dit que ce n’est qu’une bagatelle

 

Elle ne croit pas à une bagatelle

C’est chaque jour maintenant que dans ce bar infâme

Elle le voit rompre son vœu sacramentel

Elle a peur de le voir perdre son âme

Avec son raisonnement irrationnel

commentaires

cacao 22/08/2011 21:52



Trop bien conté, les problèmes avec l'alcool ! On sent la tristesse de ces deux êtres. Cette poésie est magnifique. Bonne soirée ! Amitiés sincères.



mamazerty 30/07/2011 13:48



j'en ai raté des textes de vie magnifiques!!!!!je reviendrai bien plus tard mais comme ils seront toujours sur la toile j'en jouirai en silence plus paisiblement



Mamie Claude 29/07/2011 14:32



Une grande détresse, lourde de conséquences, mais si bien écrites ! Je n'ai pas ce don, mais je déguste lentement tes jolis mots.



monpetitbonheur54 29/07/2011 08:53



Malheureusement, il y a des cas ésespérés.


Et maintenant trop de jeunes s'adonnent à la boisson en dehors des fêtes.


Ma fille qui passe le permis en ce moment a connu un jeune qui vient de se faire retirer le permis (inconscience de la jeunesse !) ça ne l'empêche pas de continuer à boire ! Et un autre jeune qui
venait d'avoir son permis dans le mme apprentissage est décédé suite à une fête trop arrosée. Où vont-ils comme ça, ils ne veulent pas entendre raison. On dit qu'il faut que jeunesse se passe,
oui mais jusqu'où ?


Bises amicales, @nnie


 



Linda & Picasso ::0079::0071:: 28/07/2011 20:31



bisous






Haut de page