Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

voyez où me mènent vos mots.

par reinette 30 Septembre 2010, 00:06

 

  Livy  propose de faire un texte avec des mots que les visiteurs, sur sa demande, ont laissés en commentaire.

je me suis prise au jeu

 

Folie- dithyrambique- raisonnable- piège- diagramme- fleur- carburant- hystérie- idées- humanité ou humain-  chat

 

ces mots ont donné :

 

  C’est folie que d’essayer de faire un texte avec vos mots, d’autant que vous allez me tendre des pièges.

Je suis sûre que vous vous amusez déjà à mes dépends.

Je me demande juste si je vous le fais façon dithyrambique.

Oui, je sais, je ne suis pas raisonnable. A vrai dire je n’aime pas ce mot. C’est triste d’être raisonnable. Si je l’étais je finirais par m’oublier.

Tenez ! Si j’étais sûre de ne pas vous barber, je vous ferais un diagramme de mes folles idées, celles qui me traversent l’esprit et que d’après ma mère je ne devrais pas avoir si j’étais une bonne fille.

Qu’est-ce que c’est une bonne fille ? Vous le savez ?

Je vais vous donner la définition de ma mère d’une bonne fille.

Une bonne fille est sage comme l’image qu’elle garde précieusement dans son livre de messe.

Elle est aussi jolie  que la fleur qu’elle met dans un vase sur le coin du buffet devant la photo de mon père que je n’ai pas connu.

Elle mange tout ce qu’il y a dans son assiette même les épinards dont j’ai horreur.

Paraît qu’ils sont bourrés de vitamines, c’est le carburant du corps.

A chaque fois qu’elle voulait me donner de son carburant je lui faisais une crise d’hystérie

Elle a fini par renoncer et m’a prédit une taille de naine

A l’époque je m’en fichais je n’avais jamais vu de naine.

 

Vous allez croire que ma mère ne m’aimait pas. Non, non ne croyez pas cela, elle m’aimait beaucoup au contraire.

C’est les larmes aux yeux qu’elle me punissait  et chaque soir après m’avoir embrassée elle faisait appel à l’humanité de Jésus-Christ et lui demandait de l’aider à changer sa méchante fille en petite fille modèle.

Il faut croire que ça a marché puisque par la suite elle m’appela petit chat, et ça, croyez-moi, ça valait tous les je t’aime.

Lovée entre ses bras, je ronronnais à plaisir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Line 29/10/2010 17:11



Bonjour Reinette


 


Magistal cet écrit


 


tu es douée , un véritable talent d'écriture et en plus c'est un plaisir de te lire, tu joins l'humour à l'agréable


 


bravo


 


 


bisous et sourire de Line 



agnes 14/10/2010 23:05



bonsoir


je viens lire à nouveau votre blog et je m'autorise à y laisser un com'


trés jolis textes...un peu de finesse...


merci


i'll be back



Violette 05/10/2010 15:43



nos mères ont-elle la même définition d'une "bonne fille"? :-)


 j'adore ton texte !



Marie-Christine 04/10/2010 18:28



pas facile cette rédaction tu t'en es bien sortie , bravo reinette bonne soirée biz



Armide 03/10/2010 14:54



Un texte très tendre qui suscite mon émotion. Une réussite !



Haut de page