Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

jamais tu ne te lasses?

par reinette 5 Mars 2012, 06:40 poésies

Jamais tu ne te lasses ? Lacéré, ton cœur, pourtant dur, Durcit plus encore Jamais tu ne te lasses ? Lacis de larmes marque tes joues. Jouissance de ton...

fin du jour

par reinette 4 Mars 2012, 10:11 haïkus

Gaylor se dit le plus fort

par reinette 29 Février 2012, 09:18 prénoms du mercredi

Je suis le plus fort Hurlait Gaylor Aux fragiles boutons d’or Le vent du nord Ce grand ténor Qui prenait son essor Alla le chanter aux castors Les castors...

toutes l'ont reconnu

par reinette 25 Février 2012, 18:37 haïkus

avec un peu de retard ma participation au vendredi du coucou du Haïku malgré son loup noir toutes l'ont reconnu le voleur de coeur par les rues sombres...

ce jour là, j'ai tourné la première page de ma vie

par reinette 23 Février 2012, 09:58 poésies

Le jour se lève à peine Je n’ai pas digéré la peine D’être obligée aujourd’hui De tourner une page de ma vie Plus tôt que d’habitude Et je dois en prendre...

Non, Violaine n'est pas si vilaine.

par reinette 22 Février 2012, 09:39 prénoms du mercredi

Violaine N’est pas si vilaine. Souvenez-vous, C’était au mois d’août. Le plus beau des princes D’une grande province, Un soir au clair de lune, Offrit...

Où sont passés les beaux jours

par reinette 12 Février 2012, 10:32 chansons

Où sont passés les beaux jours Je m’enrhume, je m’enrhume Où sont passés les beaux jours De la brume je m’accoutume Sur la grève dévastée Mes rêves se...

autour du thé

par reinette 10 Février 2012, 06:45 haïkus

Cette année le thé De bonne qualité Est peu abondant Dans la boîte bleue De l’excellent thé de Chine En voulez-vous? L’ami Pierrot Aime les gâteaux secs...

Hectorine

par reinette 8 Février 2012, 09:45 prénoms du mercredi

Hectorine affiche sa couleur. Blanc. Ellle est du signe de la vierge Même si elle a tout d’une concierge. Du moins c’est ce que dit sa sœur. Hectorine...

solitude

par reinette 3 Février 2012, 15:55 haïkus

Pas la moindre trace D’ici jusqu’à l’infini Juste moi

Haut de page