Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

manger ou être mangé

par reinette 10 Juillet 2009, 11:29 fables



abeille 50 lance son défi n°10 écrire une fable

 

 

Un loup vivait tranquille.

Dans la forêt, loin de la ville,

Il dormait, s’amusait, procréait

Et pour manger, bien sûr, chassait.

 

Une année pluie, vent, soleil,

Rien n’était plus pareil.

La nature devenue avare,

La nourriture se faisait rare.

 

Notre loup chargé de famille,

Pour les nourrir ne trouvant que broutille,

S’en alla de plus en plus loin chercher pitance,

Jusqu’en ville où autour des poubelles il y avait bombance.

 

L’aube éclairait à peine.

Notre loup avait repéré une benne

Qui débordait de carcasses.

Pour y entrer, sauta sur la terrasse.

 

A l’accostage,

Il fit grand tapage.

Tables, chaises et parasols

Se retrouvèrent pêle-mêle sur le sol.

 

Le propriétaire réveillé,

De son fusil armé,

Tira sans sommation

Et sans aucune émotion.

 

Notre loup touché en plein cœur,

Dans un dernier haut-le-cœur,

Se retrouva carcasse parmi les carcasses

Et s’en alla finir au zoo dans l’estomac des rapaces.

 

  

 

commentaires

clementine 12/07/2009 20:37

c'est une triste fin pour un si bel animal.
bisous
clem

kristen chaman 12/07/2009 02:30

Notre loup répondant à l'appel de la faim.
Sûr de sa chaparde face à semblable aubaine;
Aux aguets, se voyant déjà la gueule pleine,
L'animal en n'est pas moins mené à sa fin.

Point de loup qui soit renard !

harmonie37 11/07/2009 16:18

Superbe fable.
Quel talent.
Bisous

Roselyne 11/07/2009 15:17

Ta fable est très bien écrite, mais la fin m'attriste. Ce pauvre loup semblait ne vouloir faire de mal à personne et pourtant...Mais c'est quelquefois pareil dans la vie. Je te souhaite un bon week-end.

mandinette 11/07/2009 11:02

merci pour ta visite et ton gentil commentaire qui me permettent de découvrir ton blog.
Je vais continuer la visite,
bonne journée
P.S. l'adresse de ton blog dans la signature des comm est incorrecte (tu as mis ...voer.blog) et ne conduis pas chez toi

Haut de page